La bonne âme du Se-Tchouan

Publié le 24/11/2016 dans Ecole

Les élèves vont au théâtre.

Trois dieux débarquent en terre chinoise pour faire l’inventaire des « bonnes âmes ».

Cherchant un toit pour la nuit, ils sont guidés par Wang, le porteur d’eau.
Devant l’indifférence générale, ils acceptent l’hospitalité de Shen-Té la prostituée du coin.
Persuadés d’avoir trouvé leur bonne âme, ils lui laissent une petite somme qui lui permet de racheter un débit de tabac. Hélas, le cadeau se révèle vite empoisonné : la boutique de Shen-Té attire immédiatement les plus démunis comme les plus nantis, pour lui soutirer ses biens. Empêtrée dans d’insurmontables contradictions notre bonne âme va osciller entre le désir de faire le bien et la nécessité, « pour sauver son frêle esquif du naufrage » d’appliquer la loi d’un capitalisme sans scrupule.

https://goo.gl/photos/eZE1mtCzNcPdhLey8

Return